Salut Pol

Quelques nouvelles de ton bateau. Ne t'inquiètes pas il est suivi de prés.

Je suis passé à bord la semaine dernière, Jean Jacques l'a inspecté samedi et je suis passé ce matin faire un tour à bord.

Tout va pour le mieux, le Friko tire doucement sur ses ancres. Le temps est beau et sec en ce moment et l'intérieur est bien sec. j'ai vérifié sous les planchers..... il n'y a pas une goutte d'eau.

A ma grande surprise j'ai une discussion avec FRIKO ce matin!

Au moment ou je remontais dans l'annexe j'entends une voix grave, un peu la même que celle de Paul à la fin des repas bien arrosés entre amis...

  • Friko : Hum hum, alors il m'a vendu!
  • JK : non non, qu'est ce qui te fait dire ça?
  • Friko : Depuis quelques temps je ne vois plus que toi!
  • JK : Non au contraire, rassures toi, il est fier de toi et de tes performances ces derniers mois!
  • Friko : Ah j'aime autant, il n'est pas toujours facile mais je commençais à me faire à lui.
  • JK : Il te donne juste un répit avant de repartir pour de nouvelles aventures.
  • JK : il t'a prévu un programme chargé pour la fin du mois.... la traversée de l'Atlantique avec escale aux Açores et arrivée sur ton mouillage dans le golfe du Morbihan début juillet.
  • Friko : Super !!! je vais l'attendre avec impatience, surtout qu'ici il fait quand même un peu chaud. T'as vu en ce moment il y a 35° dans la cabine!!!
  • JK : Hum... ne te plains pas trop vite, tu verras l'automne prochain quand tu tireras sur ta bouée dans les coups de vents, avec vent contre courant. C'est dans ces moments la que tu regretteras la douceur de l'alizé.
  • JK : Bon je te laisse, je repasse te voir bientôt.
  • Friko : attends! juste demandes lui de me rapporter un nouveau Gwenn ha du, tu as vu dans quel état est le mien!
  • JK : Ok et à bientôt

Jacques