Heureux qui comme Ulysse...Les Friko Disul ne se plaindront certes pas de ce retour;des esprits chagrins leur avaient promis des frimas lugubres ,il sont arrives sous un soleil genereux.De plus,comme convenu ce fut un accueil historique puisque Jean etait au pays avec Anna et Olivier;c'est donc les quatre marmouz qui ont anime la phase retour,en presence de la Mamie de Treguier,des grands parents vannetais, et des tatas avec leurs epoux.Le tout style auberge espagnole ,ce qui nous a permis de nous laisser encore glisser doucement au portant.Ce lundi Dominiqiue reprend le travail et Pol,courageusement poursuit ce dur apprentissage de la vie de rentier.Les six mois de bateau ont beaucoup aide dans ce sens,une belle aventure initiatique reste dans ces situations,une idee pertinente! Juste deux mois donc a terre,comme disaient les marins de mon enfance pour reprendre contact repondre aux courrier,reparer,bricoler,prevoir.Puis le retour du yacht (depart de Paris le 27 Mai)avec pour equipier mon ami Davy et peut etre un troisieme larron si quelqu'un se montre tente. Bonjour a tous donc,et a tres bientot. PolDom